Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

chroniques jazz, violon, orchestre

Magali Souriau : Petite Promenade, 2004
Pianiste française vivant à New York, Magali Souriau est ici à la tête d'un trio sans batterie, mais avec Chris Cheek au sax et Matt Pavolka à la contrebasse et peut-être une idée de violon comme je l'explique plus loin.

Des mélodies un peu naïves, toujours tendres, puisant leur source aussi bien du côté du jazz (Ahmad Jamal, Monk, Ellington) que du classique (Satie, Ravel, Kurt Weill : cela n'étant pas sans me rappeler les reprises de Vivaldi réalisées par la violoniste Lisa YANG d'ailleurs...) , voir des mélodies enfantines comme en témoigne la relecture d'Au clair de la lune. Et, encore une fois, toute la classe de Chris Cheek au sax, ténor comme soprano.

 

The New Talent Jazz Orchestra : The Sound of New York Jazz Underground, 2004
jazz.JPGUn titre assez ronflant pour ce double album qui cherche avant tout à dresser un premier bilan. Ce disque porte en effet le n°200 de FSNT. Pour l'occasion, de nombreux musiciens - batteur, violoniste, saxophoniste - qui enregistrent régulièrement pour lui se sont réunis l'année dernière pour enregistrer 16 morceaux en grande formation : 8 originaux et 8 reprises (Coltrane, Shorter, mais aussi... Aphex Twin comme en témoigne la radioblog).

Quelques très bons moments sur ce disque qui peut être une introduction intéressante à cette nouvelle scène jazz new-yorkaise, même si personnellement je lui préfère certains des disques présentés ci-dessus.

les titres : https://www.discogs.com/fr/The-New-Talent-Jazz-Orchestra-The-Sound-Of-New-York-Jazz-Underground-/release/10896594

Les commentaires sont fermés.